La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Votre enfant souffre de difficultés d'apprentissage,

déficit d'attention, autisme et hyperactivité ?

Environ 5 à 10% des jeunes d’âge scolaire sont touchés par le déficit d’attention avec ou sans hyperactivité. De plus en plus d’enfants éprouvent des difficultés scolaires, que ce soit dû à un manque de concentration, à de l’hyperactivité, à un problème autistique ou à des troubles de comportement.

Plusieurs études ont démontré que les intolérances alimentaires dont les plus courantes sont les produits laitiers et le gluten, ainsi que les métaux lourds, les additifs et colorants alimentaires seraient des sources d’aggravation des symptômes de déficit d’apprentissage et de comportements puisqu’ils affecteraient les neurotransmetteurs et l’influx nerveux.

De plus, une corrélation entre la prolifération des levures et les troubles de comportement a été établie par le Dr William Shaw, chercheur biomédical, qui a consacré des années de recherche sur les sous-produits de levures et de bactéries spécifiques et leur relation avec l’autisme et les troubles de comportement divers.2

À titre préventif, il est très important de surveiller l’apport en protéines nécessaires à chaque repas et d’en varier les sources. Intégrer des protéines moins riches en gras saturés : légumineuses, tofu, poulet, dinde.  De plus, les aliments riches en acides gras essentiels comme les noix, les graines ainsi que les poissons gras (saumon sauvage, maquereau, truite) sont des aliments à privilégier. Les acides gras oméga 3 sous forme de suppléments pour les enfants ayant des besoins plus importants sont disponibles. Les déjeuners sont très importants, alors sortons les beurres de noix (amandes, noisettes…) et les œufs pour bien commencer la journée.

L’apport en eau est à surveiller. Les besoins quotidiens en eau (par kilo de poids corporel) d’un enfant de 1 à 6 ans sont 90-100 ml et pour les enfants de 7 à 10 ans de 70-85 ml. Les besoins augmentent lorsque la température est au-dessus de 30°C et lors d’activité physique.3

De plus, les enfants ont besoin de vivre dans une atmosphère calme, en évitant les excès d’écran. Améliorons leur apprentissage en leur permettant aussi  de se dépenser physiquement en autre en allant jouer dehors et de bien s’oxygéner.

Si votre enfant éprouve des difficultés, certaines modifications de l’alimentation, certaines plantes et suppléments notamment : le magnésium, le complexe B, les oméga 3, la lécithine peuvent aussi être ajoutés au quotidien.

Avec le soutien d’un naturopathe agréé, il est possible de mettre en évidence certains paramètres et d’améliorer la santé de votre enfant.

Pourquoi ne pas consulter un(e) Naturopathe agréée pour la santé de vos enfants?

Au plaisir !

 

 

Marie Michèle Breton ND.A

www.manaturopathe.ca

819-740-1675

 

 

 

Cette chronique ne sert aucunement à établir un diagnostic et ne remplace pas une intervention médicale de premiers soins.

Références:

1    Food additives and hyperactive behaviour in 3-year-old and 8/9-year-old children in the community: a randomised, double-blinded, placebo-controlled trial. McCann D, Barrett A, et al, Lancet. 2007 Nov 3;370(9598):1542.

2     http://www.greatplainslaboratory.com/french/adhdand.html#Nutritional

3     Maman pour la vie, Prévenir la déshydratation des enfants, 4 juillet 2016

Livre : Julie Matthews BS NC, Nourishing hope for Autism, 3 nd edition sept 2008