La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

HYPERACTIVITÉ : l’importance de l’alimentation

Les diagnostics d’enfants hyperactifs augmentent sans cesse. Dans les milieux scolaires et dans les garderies, on parle d’enfants nerveux, agités, turbulents, dérangeants… Mais quel rôle a l’alimentation dans le système nerveux de
nos enfants ?

LE SUCRE présent dans les boissons gazeuses, les bonbons et les desserts, mais aussi dans les céréales à déjeuner, le pain blanc, la confiture et les jus de fruits peuvent provoquer des pics de glycémie se traduisant par divers troubles comme l’excitabilité, les maux de tête, l’irritabilité, la difficulté de concentration et même la colère. Il devrait principalement provenir des fruits crus, céréales entières et légumineuses.

Le DÉJEUNER est le repas le plus important pour votre enfant et
devrait être exempt de sucre « rapide ». Il devrait principalement contenir
des protéines (beurres de noix, œufs, yogourt grec, smoothie),
des céréales entières (gruau, pain brun) et des fruits.

Certains ADDITIFS ALIMENTAIRES retrouvés dans les aliments ont également un effet irritant sur le système nerveux de l’enfant. Que ce soit des colorants (tartrazine, bleu no 1 et 2…), des conservateurs (MSG, aspartame, sulfite, BHT…)
ou des saveurs artificielles, ils devraient être bannis de l’alimentation à moins de rares occasions.

Plusieurs produits chimiques ont également un effet toxique sur le système nerveux en plein développement des touts petits. Des chercheurs ont découvert que ceux chez qui des concentrations élevées de pesticides de type organophosphates étaient détectées avaient deux fois plus de chances de souffrir de TDAH, selon la revue Pediatrics. D’où l’importance d’offrir des aliments biologiques à nos enfants.

Produits de santé naturels

  • Les Oméga 3 sont essentiels pour la fabrication cellulaire des neurones du cerveau et la plupart des gens sont en carence (car ils se retrouvent principalement dans les poissons d’eau froide).
  • Plusieurs plantes peuvent également avoir un effet calmant pour les enfants hyperactifs ou hypersensibles : la cataire, la passiflore, la mélisse, la scutellaire, la valériane  pour dormir…
  • Les probiotiques peuvent soutenir une flore saine en plus d’apporter une protection contre les infections.
  • S’assurer que l’enfant n’ait pas de carences et compléter au besoin son alimentation par un supplément (multi-vitamines, complexe B, zinc, magnésium, iode…)

 

 

Anaëlle Juaire, naturopathe agréée

https://www.facebook.com/anaellejuairenaturopathe?fref=ts

819.758-0381

 

 

 

 

Informations tirées en partie de :

  • « L’équilibre nerveux de mon enfant »  de  Céline Arsenault.
  • Fondation Autisme: http://fondation-autisme.org/autism-speaks-le-top-10-des-decouvertes-scientifiques-2013-dans-lautisme/
  • Traitement de l’hyperactivité, Jean-Yves Dionne, pharmacien
  • Québec Science, Numéro spécial enfant, Ce que la science révèle :  Comment la télé modifie leur cerveau?